Sunday, February 28, 2010

Base aérienne

La Base Aérienne 102 "Guynemer" de Dijon est l'une des plus anciennes de l'armée de l'air, ses origines remontent au printemps 1914 durant lequel étaient créées les premières unités d'observation.

DÉBUTS HÉROIQUES DE L'AVIATION

Le choix d'implémanter un "champ d'aviation" à Longvic eut, comme origine, sa situation géographique à proximité relative des frontières et sa capacité d'extension sur la plaine de Saône.

Les 4 premieres escadrilles, numérotées de 17 à 20, équipées de Blériot, Breguet et Farman, seront mobilisées au mois d'août 1914, laissant place à l'école d'aviation Voisin, et par la suite, à une école technique de pilotage.

C'est dans la seconde moitié du conflit que le centre d'aviation de longvic a l'honneur d'être le théâtre de deux prises d'armes historiques:

Le 13 mai 1916, le célèbre sous-lieutenant Guynemer reçoit lors d'une grandiose cérémonie, le premier drapeau de l'aéronautique militaire, à l'emplacement même de l'actuel aéoroport civil, c'est ainsi que la BA 102 s'appelle maintenant base aérienne Guynemer.

Le 21 juin 1918, Fonck (l'as des as avec 75 victoires aériennes) est le porte drapeau de l'aviation militaire française.

L'ENTRE DEUX GUERRES
La paix revenue, l'activité aérienne du camp d'aviation est vouée à l'observation et la reconnaissance avec la création en 1920 du 2ième Régiment d'Aviation d'Observation qui deviendra rapidement le 32ième R.A.O. Une première escadrille de chasse, avec ses Nieuport 29, arrive en 1924 au 32ième Régiment, qui devient alors Régiment d'Aviation Mixte.

Il faut attendre 1932 pour que la réorganisation de l'aéronautique militaire, qui, quelques mois plus tard deviendra l'Armée de l'Air, entraîne la création de la 2ième Brigade aérienne et la contribution de la 7ième escadre de chasse avec ses Wibault 72, Nieuport 62, et Morane 225.

Dans le début des années 20, l'Aéroclub de la Côte d'Or prend possession d'une parcelle de terrain situé à l'Est de la base. Il installe en 1936 un Club-House qui permet ainsi de développer l'activité de l'aviation civile (l'A.C.C.O. est implantée depuis 1957 sur le terrain civil de Darois).

LA SECONDE GUERRE MONDIALE

En 1938, la base aérienne abrite, outre des formations de grande reconaissance et d'observation (Potez 540, Bloch 200, Breguet 27) deux belles unités de chasse: les 3ième et 7ième escadres, qui, en 1939 percevront le Morane-Saulnier 406, le chasseur français le plus moderne de l'époque.

La base est occupée par la LUFTWAFFE dés 1941. Après le départ des Allemands le 10 septembre 1944, c'est l'aviation américaine qui prend possession du terrain. De novembre 1944 à mai 1945, ce sont près de 200 B-26 "Marauder" qui opèrent à partir du terrain de Dijon. Entre 1946 et 1949, Les blessures de la guerre sont peu à peu pansées et l'infrestructure permet alors d'accueillir des formations aériennes modernes.

Dijon, première base opérationnelle d'avions à réaction.

L'année 1949, marque une date importante dans l'histoire de la base avec l'arrivée de la célèbre 2ième escadre de chasse qui reçoit en juin les tout premiers chasseurs à réaction de l'Armée de l'Air que sont les "Vampire" MK 5.

Dijon est ainsi le creuset de la chasse à réaction française, où depuis 50 ans, opèrent les meilleures machines.

En 1956, l'affectation du chasseur supersonique "Mystère" IV A à la 2ième escadre, entraîne la construction d'une nouvelle piste de 2 400 m orientée Nord-Sud. Ainsi, la BA 102 est une des rares bases aériennes françaises à pouvoir disposer de 2 pistes opérationnelles. En 1957, la 2ième escadre met en oeuvre la célèbre Patrouille Acrobatique de France, avec jusqu'à 12 "Mystère IV". C'est en 1961 qu'elle rejoindra la base de Nancy, date où l'escadre de Dijon reçoit les premiers avions supersoniques français; les "Mirage III C"; ils seront remplacés en 1968 par un avion aux performances accrues, le Mirage III E, auquel succédera en juillet 1984 le tout nouveau Mirage 2000.

AUJOURD'HUI

Une fois encore, la base 102 a l'honneur d'être la première équipée d'un avion de pointe et c'est encore le cas en 1999, avec l'arrivée au sein de l'escadron de chasse 1-2 baptisé "Cigognes", du mirage 2000-5 fêtant ainsi le demi siècle de l'aviation de chasse à réaction en France.


Tuesday, February 23, 2010

Basket Ball

L’inventeur du basket-ball était éducateur et homme d’église canadien.Né le 6 novembre 1861 à Almonte dans l’Ontario (Canada), James NAISMITH s’installa dans le Massachusetts aux Etats-Unis et travailla comme directeur des activités physiques au collège de Springfield au sein de l’YMCA (Young Men’s Christian Association).

naismith1.bmp (455022  octets)

Les raisons qui poussèrent James NAISMITH à inventer le basket-ball découlaient à la fois de ses principes religieux et de la difficulté d’être un éducateur. James NAISMITH était un fervent partisan de la divise : « un esprit sain dans un corps sain ».James NAISMITH travailla de nombreux mois sur un projet susceptible d’intéresser les élèves les plus indisciplinés. Les enjeux étaient nombreux. Ainsi, il fallait trouver un jeu motivant qui deviendrait un sport jouable en hiver dans un gymnase et qui prendrait place entre la saison de football américain et celle du baseball.Il tenta d’adapter le football (soccer), le football américain et le jeu de crosse aux dimensions d’une salle de sport mais décida d’analyser les qualités qu’il attendait d’un sport en salle.

naismith2.bmp (241974  octets)

Après bien des tâtonnements et des essais de toutes sortes, il instaura 5 principes fondamentaux :

1. On joue uniquement avec les mains sans pouvoir dissimuler le ballon qui doit être gros et léger.

2. Il est interdit de courir avec la balle en raison de l’exiguïté des gymnases et du contrôle de soi recherché.

3. Les contacts chocs sont interdits.

4. Tout joueur peut obtenir la balle à n’importe quel moment.

5. Le but est horizontal et élevé.

Le 21 décembre 1891, James NAISMITH placarda les 13 règles du jeu et cloua 2 paniers à fruits sur les balcons du gymnase du collège de Springfield.

naismith4.jpg (11191  octets)

Le 15 janvier 1892, les 13 règles originelles du jeu furent publiées dans « LeTriangle », bulletin de l’YMCA de Springfield.Le premier match officiel eut lieu le 20 janvier 1892 à Springfield.James NAISMITH atteignait son objectif : créer un sport pour tous où l’adresse l’emporte sur la force, la rapidité sur la puissance.

naismith3.bmp (188346  octets)

Le 11 mars 1892 vit la première démonstration officielle d’un nouveau sport baptisé basket-ball (le panier et la balle).Le basket-ball se répandit rapidement aux Etats-Unis grâce au mouvement YMCA à travers les lycées, les collèges et les universités.

gymnase1.jpg (6547  octets) gymnase2.bmp (97734  octets)

- Le gymnase du collège de Springfield -

Il fut introduit en Europe en 1892 par le Professeur RIDEOUT.En 1893, le ballon de football (soccer) utilisé jusqu’alors est abandonné au profit d’un ballon spécialement conçu.En 1894, l’introduction du panneau allait empêcher toute intervention manuelle ou autre des spectateurs sur la trajectoire de la balle.

old3.bmp (39254 octets)

En 1909, le premier match international se déroula à Saint-Pétersbourg entre le Russian Mayak Sports Club et une sélection de l’YMCA.La Fédération International de Basket-ball vit le jour en 1932.

old1.bmp (39254 octets)

La règle des 3 secondes et celle des 10 secondes (temps imparti à l’équipe attaquante pour passer la ligne médiane) furent introduites en 1933.En 1934, le premier tournoi de basket-ball fut organisé au Madison Square Garden devant 17 000 spectateurs.En 1936 fut supprimé l’entre-deux au milieu du terrain après chaque panier marqué et le basket-ball fit son apparition aux Jeux Olympiques de Berlin.

jo1936.bmp (109086  octets)

- Aux Jeux Olympiques de 1936 à Berlin -

Le 20 février 1940 eut lieu la première retransmission télévisée d’un match.En 1950, à Buenos Aires, se déroula le premier championnat du monde masculin (remporté par l’Argentine).James NAISMITH mourut le 28 novembre 1939. On peut considérer que cet éducateur hors pair a apporté une immense contribution au sport moderne en créant le basket-ball pratiqué à l’heure actuelle par plus de 300 millions de joueurs dans le monde entier.


Marc DZALBA-LYNDIS

Sunday, February 21, 2010

Couleurs

Ah la magie des couleurs ! Pour attirer l'œil, attiser des sentiments, insuffler une ambiance ou un style, elles sont essentielles et rehaussent avec personnalité et atypisme un univers. Voici donc la signification de mes couleurs favorites, je pense qu'on est pas trop loin de la vérité...
Noir
Tout comme le blanc, le noir n'est pas au sens strict du terme une couleur, cependant on l'y associe d'un point de vue psychologique, le noir véhiculant tout comme une couleur une symbolique. Scientifiquement, le noir renvoie aux trous noirs et au néant. En optique, le noir absorbe toutes les longueurs d'onde et se caractérise donc par son absence apparente de couleur, à l'inverse du blanc qui s'obtient en renvoyant toutes les longueurs d'onde qu'il absorbe à parts égales. En Occident, le noir est associé au deuil, à la tristesse et au désespoir, à la peur et à la mort. Représenté par les tenues des prêtres et des religieuses, il fait également échos à l'autorité, à l'austérité et à la rigueur. Derrière ce côté sombre, le noir offre également un autre visage, associé à l'élégance et à la simplicité. Peut-être justement, car le noir se veut dans un second temps une couleur neutre, qui n'exprime pas à proprement parler de sentiments passionnés. Il est vrai que le noir est la couleur sombre par excellence. Il se marie avec quasiment toutes les couleurs, et ne choquera que très peu, même lorsqu'il est employé à outrance. Comme avec le blanc, il faut cependant éviter de l'employer trop souvent seul. Le noir peut vite faire écho au vide et à la tristesse. Il est recommandé de toujours l'accompagner d'une couleur chaude ou d'une couleur pâle pour rehausser son style.
Signification positive : élégance, simplicité, sobriété, rigueur, mystère
Signification négative : mort, deuil, tristesse, vide, obscurité
Représentation : ténèbres (nuit), certains animaux (merle, corbeau, chats)
Orange
Cette couleur ne porte pas ce nom pour rien (confère l'orange : le fruit). C'est une couleur tonifiante et piquante qui insuffle partout où elle passe une dose de bonne humeur. On l'associe souvent à la créativité et à la communication, car il est vrai qu'elle est porteuse d'optimisme et d'ouverture d'esprit. Très à la mode durant les années sixties avec le mouvement hippie, mise de côté injustement à la fin du XXe siècle, l'orange recommence à avoir la côte ! Elle est avec le jaune la couleur de la bonne humeur et de dynamisme, il ne faut donc pas se priver de l'utiliser. Avec parcimonie cependant ; c'est une couleur très vive qui doit être utilisée à petite dose ou nuancée avec des teintes proches comme le rouge ou le jaune.
Obtention : orange = rouge + jaune
Signification positive : joie, créativité, communication, sécurité, optimisme
Signification négative : kitch
Représentation : fruits (orange, abricot, melon)
Gris
Le gris n'est pas au sens strict du terme une couleur. À mi-chemin entre le blanc et le noir, ses géniteurs, le gris est une teinte plutôt fade, associée à la tristesse et à la solitude. Il est vrai qu'il est difficile pour le gris d'être pimpant quand on sait que dans la nature, il est représenté par les souris ou la poussière. Cette teinte a cependant le mérite d'être douce, plutôt apaisante et calme. Elle est généralement plutôt passe-partout et se prête bien avec quasiment toutes les couleurs (excepté le gris foncé mélangé au bleu ou vert foncé). Sobre, élégante, elle est une bonne alliée. Il faut cependant faire attention de ne pas trop en abuser. Effectivement, en trop grande quantité, elle ramène à un univers fade, triste et mélancolique.
Signification positive : calme, douceur
Signification négative : tristesse, solitude, monotonie, mélancolie
Représentation : animaux (souris, éléphants), poussière

http://www.code-couleur.com/

Saturday, February 20, 2010

Pictures





Aujourd'hui j'ai envie d'en mettre encore plus, pourquoi pas !
C'est très hétéroclite, mais finalement elles sont toutes assez sombres, bref comme je les aimes.

Picture


Deux images trouvé sur le web qui me plaisent !

Humeur du jour

Voici une image qui représente mon humeur de ces dernier jours, on ne peux pas toujours être au top !!

Tuesday, February 16, 2010

Picture

Toujours en publication une image que j'aime particulièrement !