Sunday, March 9, 2014

M is for MAKEOVER

Un court-métrage gore et burlesque, influencé par Alfred Hitchcock.
 Dans la blancheur virginale d'une pièce blanche, une femme blanche habillée en blanc tricote avec du fil blanc. Seules ses lèvres viennent troubler la pâleur du décor en un rictus rouge sang. Verte de rage, les mains crispée sur ses aiguilles, la tricoteuse doit en effet subir la compagnie d'un moustachu peu versé sur les bonnes manières. Elle finit par voir rouge.
A partir de cette intrigue minimaliste, cousue de fil blanc si l'on peut dire, Dara Jade Moats a imaginé un court-métrage burlesque et gore sous influence Alfred Hitchcock. Le déchaînement de violence de l'héroïne pastiche quelques plans de Psychose. On reconnaît en effet la silhouette au chignon de la fameuse scène de la douche. 
Après cette séquence de meurtre particulièrement riche en hémoglobine, le fil rouge du film (le "relooking" du titre "The Makeover") prend son sens de manière logique, comique et colorée. 

No comments: