Sunday, August 31, 2014

Censure

L’armée qui veut entretenir le moral des Français se montre vigilante. Le 7 mai 1915, Le Courrier de Saône-et-Loire publie cet article : Les cartes postales et la guerre ; Aux termes d’une circulaire ministérielle du 21 avril, et dans le but d’éviter des indiscrétions regrettables, doit être soumis au visa préalable de l’autorité militaire toute édition de cartes postales représentant : 1. Des vues panoramiques comprises dans la zone des armées, les vues de terre telles que localités bombardées, voies des communications détruites ou réparées, ouvrages de défense permanents ou improvisés, etc. 2. Du matériel de guerre quel qu’il soit. 3. Des manœuvres ou mouvements de troupes françaises ou alliées, mouvements de matériel, faits de guerre, scènes humoristiques, sentimentales ou de fantaisie se rapportant à la guerre. Toute carte postale dont l’édition aura été approuvée devra porter à la fois les nom et adresse de l’imprimeur ou éditeur, le numéro d’ordre sous lequel il a été donné, le nom de la localité où la carte a été visée. Pour permettre l’écoulement des cartes postales imprimées jusqu’à ce jour, et ne portant aucune des indications précédentes, chaque imprimeur ou éditeur pourra faire approuver par le fonctionnaire chargé du visa une liste de chacun des modèles déjà approuvés et ayant par suite droit à la libre circulation. Le visa sera donné par le département.



No comments: